Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Bienvenue sur le site de Françoise Buire, iconographe orthodoxe à Vézelay (Atelier à son domicile)

Icônes et leurs commentaires

Vierge de Tendresse

Le nom grec de cette icône est « Eleousa » (« de la tendresse ») et en russe « Oumilénié » (« la douloureuse joie »). Elle fait partie des icônes du type « icônes de la Miséricorde », à cause du nom grec initial.

Ce type d’icônes a connu en Russie une très large diffusion au point de devenir l’un des principaux sujets d’icônes, sans doute parce que, en la regardant, le spectateur est ému d’une façon profonde, qui va bien au-delà d’un certain sentimentalisme. Il ressent cette douceur mais aussi cette douleur prémonitoire de la Vierge pour son enfant qui se transforme en une immense compassion pour les hommes, pour toutes créatures, pour la création toute entière.

Dans l’auréole marquée d’une croix, que l’on retrouve sur toutes les icônes du Christ, se trouvent les 3 initiales ό ω η (dont deux sont visibles sur cette icône) du nom de Dieu, tel qu’Il s’est révélé à Moïse dans le buisson ardent : Je Suis Celui que Je Suis. Ce détail est d’une extrême importance puisqu’il atteste que Jésus est vraiment Fils de Dieu (« qui m’a vu a vu le Père »).

Le fond bleu de cette icône fait apparaître le profil bleuté de "la colline éternelle".

Dimensions : 250mm x 300mm