Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Bienvenue sur le site de Françoise Buire, iconographe orthodoxe à Vézelay (Atelier à son domicile)

Icônes et leurs commentaires

Le Baptême du Christ

Cette icône fait partie de la série des douze icônes accrochées sur l’iconostase (lire l’ article à ce sujet dans la rubrique « Textes » ).

Elle célèbre l’Epiphanie que l’on fête le 6 Janvier ou 19 janvier selon le calendrier julien ou grégorien.

Epiphanie signifie « manifestation » : en effet alors que Jean baptise le Christ, la voix du Père se fait entendre (« Celui-ci est mon Fils bien aimé »), tandis que l’Esprit « sous forme de colombe » descend sur Jésus.

C’est ce qu’illustre cette icône avec quelques éléments qu’il faut souligner :

La perspective est inexistante (on entre dans une autre dimension)
Le paysage, qui évoque le désert, est irisé d’une lumière qui n’est pas de ce monde, c’est l’évocation de la Lumière incréée
Les flots du Jourdain semblent curieusement agités. Pourquoi ? Parce qu’ils expriment leur stupeur : « Le Jourdain retourna en arrière en voyant le feu de la divinité descendre en un corps et venir jusqu’à lui ». (prière lors de la bénédiction des eaux).
Sur certaines icônes du Baptême on voit parfois le Jourdain personnifié qui semble se "retourner". Le sens est alors explicite : de la stupeur le Jourdain (et toute la création avec lui) se "retourne" dans un geste de conversion.
Le Ciel s’est ouvert et la terre s’ouvre aussi pour recevoir celui qui vient la purifier, l’illuminer, la transcender.
Le vis-à-vis de Jean-Baptiste et des anges qui s’inclinent respectueusement vers le Christ souligne cette rencontre entre la terre et le ciel, l’humain et le divin.

Dimensions : 185mm x 225mm